Type 1 Slim X

Make every minute count.

10ème anniversaire.
La première décennie d’une marque doit toujours être considérée comme une étape importante. Pour Ressence, ce voyage a été animé par une multitude de moments décisifs. Le prix du Grand Prix d’Horlogerie de Genève, en 2013, a donné à Ressence une résonance internationale. Devenir membre de la Fondation de la Haute Horlogerie en 2016 a été une vraie reconnaissance de la part des initiés de l’industrie. Cela a ancré la marque dans la catégorie de la Haute Horlogerie. Mais c’est le lancement réussi de la couronne électronique brevetée de Ressence, l’e-Crown ®, qui a certainement été l’étape la plus importante et la plus marquante. Démontrant ainsi que la marque va sans relâche aller de l’avant, sortir de sa zone de confort et continuer à aborder la Haute Horlogerie différemment.

Le manifeste de la marque.
Le temps est une ressource.
Chaque jour, nous avons tous 24 heures à disposition.
Ni plus ni moins.
Néanmoins le temps semble glisser entre nos mains.
Notre société moderne sur-connectée, faite de consumérisme rapide,
nous pousse vers des activités passives et dénuées de sens.
Ressence souhaite améliorer notre relation au temps.
Afin que nous puissions le vivre plus consciemment,
et faire en sorte que chaque minute compte.
Le temps c’est maintenant.

La collection X.
Ressence continue de changer la façon et la raison pour laquelle nous portons des montres mécaniques en présentant la première pièce de leur collection X. La Collection X marque les 10 premières années et donne vie au manifeste de la marque.
Visuellement Ressence a créé un symbole dédié à la collection qui est la fusion d’un X, ou dix en latin, et d’un sablier. Il se trouve sur le disque des heures de la Type 1 Slim X. Chacune des quatre montres de la Collection X est limitée à 40 pièces et partage la même couleur vert olive foncé. Les montres sont toutes dédiées à une meilleure utilisation de notre temps, nous rendant plus conscients du temps qui passe par le graphisme évolutif du cadran, comme le fait un sablier.

Newsletter

S'abonner à notre newsletter