Florian Schlumpf

Après deux années passées à voyager autour du monde, à l’aide d’une moto conçue et construite par ses soins, il décide alors d’approfondir ses connaissances dans le domaine de la mécanique : il s’inscrit à l’Université de Lucerne en Art et Sciences Appliquées, qui lui permettra d’obtenir son diplôme d’ingénieur mécanique en 1988.

« Chacune des innovations que j’ai pu développer au cours de ma vie a apporté une réponse à un problème pour lequel aucune solution n’existait alors», nous explique Florian. Une innovation particulière fut ainsi le résultat d’une expérience personnelle : « Alors que je grimpe une montagne à forte déclivité sur mon vieux vélo à trois vitesses, je dois renoncer et mettre pied à terre. Me vient soudain l’idée du « mountain drive » et de son système de braquet particulier. »

10 ans plus tard, Florian Schlumpf développe un moyeu spécifique pour unicycle (vélo à une roue), utilisé aujourd’hui dans le monde entier, aussi bien au quotidien que dans les courses d’unicycles. Ce moyeu leur permet d’atteindre plus de 40 km/h. Les droits seront acquis en 2011 par une société allemande. Florian Schlumpf saisit alors cette opportunité pour se concentrer sur les domaines de l’horlogerie et de la mécanique de précision. C’est ainsi qu’est présentée au BaselWorld 2014 la TM1, pure expérience artistique, qui représente le début de l’aventure des Time Machines.

Newsletter

S'abonner à notre newsletter