URWERK

« Notre but n’est pas de proposer encore une énième version d’une complication connue » explique Felix Baumgartner, maître-horloger et cofondateur d’URWERK. « Nos montres sont uniques car chaque modèle a nécessité un effort de conception original. Ce qui fait de chacune de nos créations un objet rare et précieux. » Même déclaration de foi pour Martin Frei, chef designer et autre cofondateur d’URWERK, qui conçoit la signature esthétique de chacun des modèles : « Je viens d’un monde où la liberté de création est totale. Je ne suis pas du sérail horloger, aussi tout mon bagage culturel me tient lieu de source d’inspiration ».

Créée en 1997, URWERK fête aujourd’hui ses 20 ans et fait figure de pionnier dans le paysage de l’horlogerie indépendante. Avec une production de 150 pièces par an, URWERK se veut une maison d’artisans où savoir-faire traditionnel et esthétique d’avant-garde coexistent dans le meilleur des mondes. URWERK conçoit des montres complexes, contemporaines, à nulles autres pareilles qui répondent aux critères les plus exigeants de la Haute Horlogerie : recherche et création indépendantes ; matériaux de pointe ; finition main.

Le nom d’URWERK ancre ses racines en 6000 avant J.C. dans la ville de Ur en Mésopotamie. Les Sumériens, observant l’ombre portée du soleil sur leurs monuments, sont à l’origine de la définition de l’unité de temps telle que nous la connaissons encore aujourd’hui. Coïncidence ou signe des temps, le mot « Ur » signifie également le début, les origines en langue allemande. La dernière syllabe de la signature URWERK est aussi un emprunt à la langue de Goethe, le verbe « werk » ayant la signification de réaliser, travailler, innover. Un hommage au travail constant des maîtres horlogers qui se sont succédés jusqu’à nos jours, façonnant ce que nous appelons aujourd’hui la Haute Horlogerie.

Quelques pièces à
découvrir

URWERK – UR-120 AKA SPOKE

  • Description
  • Fiche Technique

Main levée, paume tournée vers l’extérieur, les doigts en V, la formule fuse : « Longue vie et prospérité ! » C’est un code connu de tous les Trekkies, presque un patrimoine culturel, un salut comme une bénédiction. Ce signe de la main fait partie intégrante de l’ADN de la marque URWERK. Il s’affiche fièrement sur les murs de l’atelier horloger de Genève. Mieux encore, il se matérialise aujourd’hui sur la platine de la nouvelle UR-120 : un affichage de l’heure qui reproduit le salut vulcain. Voici donc le nouveau défi que relèvent avec brio Felix Baumgartner et Martin Frei. « Longue vie et prospérité ! »

La dernière-née de la constellation URWERK exploite un satellite qui se dédouble. Dans le calibre UR-20.01, le carrousel central est équipé de trois bras supportant chacun un satellite. Chaque face du satellite est porteuse d’un indicateur horaire. Lorsque celui-ci sort du rail des minutes et atteint la partie gauche de la boite, il actionne un déclencheur qui commande le changement de face. Le satellite dévoile alors sa vraie nature avec une séquence cinématique inédite. Le satellite se scinde en deux. Les deux plots rectangulaires en résultant s’écartent l’un de l’autre. Ils effectuent le salut Vulcain – se mettent en formation de V – qui est la racine du surnom de la UR-120 Spock. Après cette opération, les deux plots tournent sur leur propre axe, se referment pour reformer le satellite et afficher la nouvelle unité de temps. Une triple révolution anime donc ce cadran : rotation du carrousel central portant les 3 satellites ; rotation planétaire de chaque satellite pour les maintenir en position horizontal ; rotation sur leur propre axe des plots formant le satellite.

  • Référence
  • UR120
  • Matière boîtier
  • titaniume
  • Diamètre boîtier
  • 47 x 44 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 15,8 mm
  • Étanchéité
  • 3 ATM
  • Mouvement
  • UR-20.01
  • Remontage
  • automatique
  • Réserve de marche
  • 48 heures
  • Fréquence
  • 28'800 vph / 4hz
  • Couleur cadran
  • gris
  • Fonctions
  • Minutes analogiques et heures satellite traînantes sur triple rouages planétaires
  • Matière bracelet
  • Tissu baltimora
  • Type fermoir
  • ardillon
  • Matière fermoir
  • titane
  • Prix Public
  • 124 000 € dont 20% de TVA

Urwerk – UR100V Ultra Violet

  • Description
  • Fiche Technique

Violet! Cette magnifique teinte se situe à l’extrémité du spectre des couleurs visibles perceptibles à l’œil humain. Tout ce qui est au-delà du violet est en dehors du champ de la couleur. Le violet est la teinte ultime. Celui des battants, des outsiders, des fous. Héros ou méchants ? Cela n’a pas d’importance. Si vous avez besoin de vous faire entendre, faites-le en violet !

Munie d’un bracelet en caoutchouc, la UR-100V UltraViolet reprend les codes de la famille 100. Sur l’UR-100V, l’affichage satellite des heures et des minutes est complété par de nouvelles informations. Une fois la 60e minute écoulée atteinte, l’aiguille des minutes disparaît et réapparaît sous la forme d’un compteur kilométrique. Il illustre les 555 kilomètres parcourus toutes les 20 minutes par chaque habitant de la planète Terre. Il s’agit en fait de la vitesse moyenne de rotation de la Terre calculée à l’équateur (distance de rotation). Exactement en face apparaît la révolution de la Terre autour du soleil (distance orbitale), soit 35 740 kilomètres par 20 minutes. Sur le visage de l’UR-100V, heures et kilomètres partagent donc le même statut, la même échelle de évaluer. Ces unités s’illuminent la nuit en bleu incandescent pour les heures et en vert flamboyant pour les kilomètres.

  • Référence
  • UR100V ULTRA VIOLET
  • Édition limitée
  • 25 pièces par an
  • Matière boîtier
  • Titane DLC Violet
  • Diamètre boîtier
  • 41 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 14 mm
  • Fond boîtier
  • Glace saphir
  • Étanchéité
  • 3 ATM
  • Mouvement
  • UR12.01
  • Remontage
  • Remontage automatique
  • Réserve de marche
  • 48 heures
  • Fréquence
  • 28'800 alternances par heure / 4 hertz
  • Fonctions
  • Heures satellites ; minutes ; rotation de la Terre sur son axe à l’Equateur en 20 minutes ; révolution de la Terre autour du soleil ; en 20 minutes
  • Matière bracelet
  • Caoutchouc
  • Type fermoir
  • Boucle déployante
  • Matière fermoir
  • Titane
  • Prix Public
  • 66 600 € dont 20% de TVA

URWERK – UR112 AGGREGAT

  • Description
  • Fiche Technique

La dernière-née de la maison horlogère URWERK fait partie de la collection Special Project, le laboratoire URWERK, espace de toutes les libertés et toutes les folies. Ses cofondateurs, Felix Baumgartner, maître horloger et Martin Frei, directeur artistique et designer, ont entamé cette nouvelle aventure à partir d’une page blanche. Ou plutôt d’un carnet d’esquisses débordant d’idées. C’est un nouveau défi qu’ils ont rêvé mécanique. Car ici, c’est clairement la prouesse technique qui a pris le lead. La beauté de cette UR-112 se cache dans la complexité de ses rouages et une précision d’assemblage quasi-maniaque.

Elle s’appelle Aggregat. Un condensé de 25.5 grammes de pure technique pour une lecture du temps entièrement digitale, de l’heure à la seconde. Un quitte ou double horloger qui se joue aux microns près.
Partons de l’heure et des minutes. Elles sont chacune représentées sur des prismes triangulaires qui opèrent sous des cylindres transparents. Des constructions en quasilévitation que l’on peut admirer à travers le cristal. D’un côté, l’indication des heures. Ces douze unités gravées puis chargées de
SuperLuminova sont réparties équitablement sur les trois facettes de quatre satellites. La transcription du temps prend ici la forme d’un affichage signalétique qui bascule de façon franche et sèche sur un rythme chronométrique. A l’opposé, un même système sert à l’affichage des minutes. Des minutes traînantes qui se sont libérées de la contrainte de l’unité et s’affichent par incrément de 5 en 5. La bonne marche de l’affichage des heures sautantes est dépendante de l’avancée des minutes. A la 60e minute, la force accumulée pendant ces 3600 secondes est relâchée pour faire basculer l’heure à l’unité suivante

  • Référence
  • UR112 AGGREGAT
  • Édition limitée
  • 25 pièces
  • Matière boîtier
  • Titane & GunMetal
  • Diamètre boîtier
  • 51 x 42 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 16 mm
  • Étanchéité
  • 3 ATM
  • Mouvement
  • UR.13-01
  • Remontage
  • Remontage automatique
  • Réserve de marche
  • 48 heures
  • Fréquence
  • 4 Hertz - 28800 alternances
  • Fonctions
  • Heures digitales sautantes et minutes digitales traînantes sur prismes satellitaires ; secondes
    digitales en silicium ; réserve de marche
  • Matière bracelet
  • Baltimora
  • Type fermoir
  • Boucle Ardillon
  • Matière fermoir
  • Titane
  • Prix Public
  • 302 000 € dont 20% de TVA

Urwerk UR210 Final Edition

  • Description
  • Fiche Technique

La complication satellite avec minute rétrograde de la UR-210 est à la fois originale et totalement détonante. En vedette, une aiguille des minutes 3D aux proportions hors norme qui se présente tel un carénage high-tech. Sa fonction est d’enserrer le plot des heures tout au long de son voyage sur le rail des minutes. Ce voyage temporel d’une heure, ce glissement de 60 minutes sur un arc de 120° se fait en douceur et sans à-coup. Mais la vraie nature de la pièce se révèle à la fin de la 59ème minute. Un « clac » sec et distinct marque le retour de la structure à son point de départ, en moins d’1/10ème de seconde, pour prendre en charge le plot des heures suivant. Elle se présente désormais dans sa version « Acier et DLC » . Une version radicale, sans concession qui donne à la UR-Final 7 une esthétique nouvelle qui vous fera l’aimer au premier regard.

  • Référence
  • UR210Final
  • Édition limitée
  • 7 pièces
  • Matière boîtier
  • acier et titane DLC
  • Diamètre boîtier
  • 43.8 mm x 53.6 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 17,8 mm
  • Fond boîtier
  • Acier DLC
  • Étanchéité
  • 3 ATM
  • Mouvement
  • UR-7.10
  • Remontage
  • Automatique
  • Réserve de marche
  • 39 heures
  • Fréquence
  • 4 Hz
  • Fonctions
  • Complication satellite (brevetée) avec heure vagabonde ; aiguille des minute tridimensionnelle ; indication de réserve de marche ; indication d’efficience du remontage
  • Matière bracelet
  • Alligator
  • Type fermoir
  • Boucle Ardillon
  • Matière fermoir
  • Acier PVD
  • Prix Public
  • 166 200 € dont 20% de TVA

Urwerk UR-111C TT

  • Description
  • Fiche Technique

Ne vous attendez pas à « du conventionnel » en prenant la UR-111C en main. Elle affiche des caractéristiques fortes : double affichage des minutes – linéaires et trainantes ; heures digitales sautantes ; secondes squelettées avec transmetteur optique. De plus, avec la UR-111C, vous ferez pour la première fois l’expérience d’une couronne nouvelle génération. Le système de remontage, un cylindre intégré dans la partie supérieure du boîtier, tient lieu de couronne de remontage.

Faire rouler ce long cylindre cannelé pour remonter sa montre est une sensation nouvelle. L’indication numérique des secondes de l’UR-111C est également une première mondiale. Les unités des secondes – squelettées pour plus de légèreté – sont reparties équitablement sur deux roues. Ces deux index vont s’imbriquer l’un dans l’autre afin d’illustrer une avancée du temps très graphique. La dernière touche portée à la UR-111C réside dans son boîtier. Pour emboîter un tel mécanisme dans un tel boitier dont le corps central est fait d’un seul tenant, il a fallu ruser. L’emboitage se fait donc sur la tranche.

  • Référence
  • UR-111C TT
  • Édition limitée
  • 25 pièces
  • Matière boîtier
  • acier
  • Diamètre boîtier
  • 42 x 46 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 15mm
  • Étanchéité
  • 3atm
  • Remontage
  • automatique
  • Réserve de marche
  • 48 heures
  • Fréquence
  • 4Hz
  • Couleur cadran
  • noir
  • Matière cadran
  • aluminium
  • Fonctions
  • Heures sautantes, minutes linéaires rétrogrades; minutes digitales; secondes digitales
  • Matière bracelet
  • bracelet cuir aligator
  • Type fermoir
  • boucle ardillon
  • Matière fermoir
  • Titane DLC
  • Prix Public
  • 152 000 € dont 20% de TVA

Urwerk UR-111C Black Cobra

  • Description
  • Fiche Technique

Ne vous attendez pas à « du conventionnel » en prenant la UR-111C en main. Elle affiche des caractéristiques fortes : double affichage des minutes – linéaires et trainantes ; heures digitales sautantes ; secondes squelettées avec transmetteur optique. De plus, avec la UR-111C, vous ferez pour la première fois l’expérience d’une couronne nouvelle génération. Le système de remontage, un cylindre intégré dans la partie supérieure du boîtier, tient lieu de couronne de remontage.

Faire rouler ce long cylindre cannelé pour remonter sa montre est une sensation nouvelle. L’indication numérique des secondes de l’UR-111C est également une première mondiale. Les unités des secondes – squelettées pour plus de légèreté – sont reparties équitablement sur deux roues. Ces deux index vont s’imbriquer l’un dans l’autre afin d’illustrer une avancée du temps très graphique. La dernière touche portée à la UR-111C réside dans son boîtier. Pour emboîter un tel mécanisme dans un tel boitier dont le corps central est fait d’un seul tenant, il a fallu ruser. L’emboitage se fait donc sur la tranche.

  • Référence
  • UR-111C Black Cobra
  • Édition limitée
  • 25 pièces
  • Matière boîtier
  • acier
  • Diamètre boîtier
  • 42 x 46 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 15mm
  • Étanchéité
  • 3atm
  • Remontage
  • automatique
  • Réserve de marche
  • 48 heures
  • Fréquence
  • 4Hz
  • Couleur cadran
  • noir
  • Matière cadran
  • aluminium
  • Fonctions
  • Heures sautantes, minutes linéaires rétrogrades; minutes digitales; secondes digitales
  • Matière bracelet
  • bracelet cuir aligator
  • Type fermoir
  • boucle ardillon
  • Matière fermoir
  • Titane DLC
  • Prix Public
  • 152 000 € dont 20% de TVA

Urwerk UR-111C Iron

  • Description
  • Fiche Technique

Ne vous attendez pas à « du conventionnel » en prenant la UR-111C en main. Elle affiche des caractéristiques fortes : double affichage des minutes – linéaire et trainante ; heures digitales sautantes ; secondes squelettées avec transmetteur optique. De plus, avec la UR-111C, vous ferez pour la première fois l’expérience d’une couronne nouvelle génération. Le système de remontage, un cylindre intégré dans la partie supérieure du boîtier, tient lieu de couronne de remontage.

Faire rouler ce long cylindre cannelé pour remonter sa montre est une sensation nouvelle. L’indication numérique des secondes de l’UR-111C est également une première mondiale. Les unités des secondes – squelettées pour plus de légèreté – sont reparties équitablement sur deux roues. Ces deux index vont s’imbriquer l’un dans l’autre afin d’illustrer une avancée du temps très graphique. La dernière touche portée à la UR-111C réside dans son boîtier. Pour emboîter un tel mécanisme dans un tel boitier dont le corps central est fait d’un seul tenant, il a fallu ruser. L’emboitage se fait donc sur la tranche.

  • Référence
  • UR-111C Iron
  • Édition limitée
  • 25
  • Matière boîtier
  • acier
  • Diamètre boîtier
  • 42 x 46 mm
  • Épaisseur boîtier
  • 15mm
  • Étanchéité
  • 3atm
  • Remontage
  • automatique
  • Réserve de marche
  • 48 heures
  • Fréquence
  • 4Hz
  • Couleur cadran
  • noir
  • Matière cadran
  • aluminium
  • Fonctions
  • Heures sautantes, minutes linéaires rétrogrades; minutes digitales; secondes digitales
  • Matière bracelet
  • bracelet cuir aligator
  • Type fermoir
  • boucle ardillon
  • Matière fermoir
  • titane
  • Prix Public
  • 152 000 € dont 20% de TVA

Actualités de URWERK

Voir toutes les actualités

Newsletter

S'abonner à notre newsletter

Whatsapp message